Sciences de la vie et santé

  • Mai-juin 2013

    Téléchargez la rubrique Sciences de la Vie et Santé de Science & Technologie au Royaume-Uni mai-juin 2013.

    lire la suite

  • Janvier-février 2013

    Téléchargez la rubrique Sciences de la Vie et Santé de Science & Technologie au Royaume-Uni janvier-février 2013.

    lire la suite

  • La recherche sur les cellules souches à nouveau récompensée par le prix Nobel de médecine ou physiologie

    Le 8 octobre 2012, le prix Nobel de médicine ou physiologie a été remis conjointement aux professeurs Sir John Gurdon et Shinya Yamanaka pour leurs travaux ayant permis de découvrir que les cellules matures adultes (...)

    lire la suite

  • La recherche agronomique attire de nouveaux fonds

    La fondation Bill and Melinda Gates a fait un don de 10 M$ à des scientifiques britanniques pour aider au développement d’organismes génétiquement modifiés.

    lire la suite

  • Une protéine naturelle pourrait aider à la régénération neuronale du cerveau

    Les travaux d’une étude scientifique menée par des chercheurs du Medical Research Council (MRC, conseil pour la recherche médicale) à Londres, publiés dans le journal périodique Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) soulèvent des espoirs de thérapies régénératives dans des pathologies telles que les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou la démence.

    lire la suite

  • Première européenne : greffe de cellules souches embryonnaires humaines chez un patient atteint de la maladie de Stargardt

    Le 23 janvier 2012, la société de biotechnologie Advanced Cell Technology, Inc. (ACT) spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires à partir de cellules souches humaines adultes et embryonnaires, a annoncé que le premier patient européen atteint de la maladie de Stargardt avait été traité à Londres à l’aide de cellules de l’épithélium pigmentaire de la rétine (RPE, Retinal Pigment Cells) dérivées de cellules souches embryonnaires humaines. Il s’agit d’une première européenne qui fait suite à deux essais cliniques similaires déjà démarrés aux Etats-Unis avec les mêmes cellules et pour la même pathologie. La société est confiante pour l’avenir car les premiers résultats sont encourageants.

    lire la suite

  • Les bienfaits des brassicacées pour la santé

    Les résultats d’une étude scientifique récente menée par des chercheurs au Royaume-Uni montrent que la consommation de légumes verts de la famille des crucifères (ou brassicacées) aurait la capacité d’influencer directement les défenses immunitaires et de maintenir un environnement intestinal sain. Les résultats de cette étude, publiée dans le journal périodique Cell, pourraient ainsi permettre d’améliorer la compréhension des mécanismes menant aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, et à plus long terme de pouvoir proposer des traitements adéquats.

    lire la suite

  • La dépollution des sols par nos amis les champignons

    Une équipe de chercheurs de l’Université de Dundee, en Ecosse, vient de publier les résultats d’une étude qui pourrait avoir des répercussions importantes pour l’environnement : certaines variétés de moisissures contenues dans les sols interagissent avec le plomb pour le transformer en sa forme minérale plus stable chloropyromorphite et pourraient donc faciliter la dépollution des sols contaminés en plomb.

    lire la suite

  • Le composé psychédélique des champignons hallucinogènes à l’étude

    L’obtention d’images scanner de cerveaux d’individus sous l’influence du composé psilocybine, ingrédient actif des champignons hallucinogènes, a permis d’accroître les connaissances relatives à l’effet des drogues psychédéliques sur le cerveau humain. Si ce composé était utilisé de manière étendue en psychiatrie dans les années 50, et que ses effets sont donc connus de longue date, ses mécanismes d’action n’ont cependant jamais été étudiés. Ainsi, deux études pu∆bliées dans des revues scientifiques spécialisées rapportent, de manière plutôt inattendue que l’activité neuronale de plusieurs zones cérébrales jouant des rôles distincts était soit inhibée soit activée après administration de psilocybine. La situation géographique de ces zones suggère que la consommation de ce type de drogues aiderait les individus à avoir une expérience de la mémoire plus vive et explique pourquoi les individus ont une sensation de bien-être.

    lire la suite

  • La recherche britannique sur les cellules souches a toujours le vent en poupe

    Le Royaume-Uni est pionnier dans le domaine de la recherche sur les cellules souches depuis le milieu des années 90 comme l’illustre le Prix Nobel 2007 attribué au Pr Sir Martin Evans de l’Université de Cardiff. Ses travaux portaient sur la modification génétique de gènes cibles chez la souris ayant été menés sur des cellules souches embryonnaires de souris isolées et mises en culture.

    lire la suite

haut de la page