21-31 mars - anniversaires consulat / institut - 1946/7 - 2017

PNG 2017 est une année de célébration pour la représentation française à Edimbourg :

- 75 ans de la Scottish Free French House, résidence consulaire sur Calton Hill (inaugurée le 23 juin 1942 par le chef de la France libre, Charles de Gaulle)

- 70 ans du retour du consulat de Glasgow à Édimbourg en 1946

- 70 ans de l’institut français d’Ecosse (IFE), créé en 1946, et du premier festival d’Édimbourg (1947) dont il a été un des tout premiers et plus constants partenaires

Dix jours de célébrations ont eu lieu, du 21 au 31 mars, avec un riche programme culturel et festif :

- conférence sur le théâtre d’Alfred de Musset par le professeur Sylvain Ledda, de l’université de Roue et opération Goût de France de promotion de la gastronomie française le 21 mars, suivies d’une autre superbe conférence "parenthèse (science)" sur les pluies coronales du soleil par Patrick Parolin, chercheur astro-physicien franco-colombien de l’université de St Andrews ;

JPEG

JPEG
- déjeuner à la Scottish Free French House (vendredi 24 mars) réunissant autour de Mme Fiona Hyslop (Cabinet Secretary for Culture, Tourism and External Affairs) des représentants des principaux piliers de la relation franco-écossaise ;
JPEG

- fête des familles (25 mars) avec ateliers en langue française, expériences scientifiques, réalisation de masques, films jeunesse, et contes puis chasse aux oeufs et goûter dans le square voisin ;

JPEG

- « fête de l’Europe » (samedi 25 mars), célébration conjointe du 70ème anniversaire de l’Institut et des 60 ans des traités de Rome, en partenariat avec le bureau de représentation de la Commission européenne, culminant dans un « karaoke européen » mettant en valeur la diversité des langages, une grande réussite grâce au dynamisme et à la participation enthousiaste des invités (une initiative à reproduire) ;

JPEG

- promenade-découverte sur histoire de l’influence française en Écosse, au départ du consulat, et sous un soleil éblouissant, vers la Scottish Free French House en passant par Princes Street, George Street, les galeries du Mound et des Portraits, jusqu’aux résidences de la duchesse de Berry et du duc et de la duchesse d’Angoulême, Madame Royale, fille de Louis XVI et de Marie Antoinette, à Calton Hill, avec un post-scriptum jusqu’à West Parliament Square pour visualiser le bâtiment que la ville d’Edimbourg a décidé de céder à la France pour qu’elle y regroupe ses services officiels ;
JPEG

JPEG

- conférence ("parenthèse") spéciale : présentation d’un journal intime découvert dans les archives de l’Institut et rédigé par Mme Evelyn Wilson essentiellement entre les deux guerres ; ces volumes donnent un aperçu de la vie quotidienne à Edimbourg du point de vue d’une femme cultivée qui était très impliquée dans la vie sociale et culturelle de son époque ; Mme Wilson était passionnée par la langue et la culture française : à Edimbourg, elle fut membre du cercle Molière, du Centre des Œuvres françaises et de la Franco-Scottish Society et enfin adhéra à l’Institut français dès son ouverture en 1947 ;

JPEG

JPEG
- remise d’insignes de la Légion d’Honneur et déjeuner à la Scottish Free French House (mardi 28 mars) ; deux anciens combattants écossais ont été décorés, en présence de sept de leurs camarades déjà décorés, portant tous avec fierté l’insigne qui leur avait déjà été remis lors de cérémonies précédentes, notamment au château d’Édimbourg en janvier. Une trentaine d’invités étaient présents, dont les familles des anciens combattants et une délégation du Royal Artillery Council. Un moment très émouvant, 75 ans après l’inauguration par le général de Gaulle de la Scottish Free French House, auquel l’Institut français a donné suite en projetant Les Compagnons de l’aube d’Yves Jeuland, documentaire organisé à la manière d’une galerie de portraits, retraçant les parcours héroïques et souvent tragiques de 18 compagnons de la Libération ;

JPEG

- fin de la rétrospective de films documentaires du réalisateur Yves Jeuland (10 février-29 mars) ; Yves Jeuland a assisté aux deux séances de clôture, avec la projection des films Un temps de président (2015) et Il est minuit Paris s’éveille, qui revient sur l’activité musicale des cabarets dans le Paris des années 50 et 60. ; une cinquantaine de spectateurs ont assisté, le lendemain, à la projection des Gens du Monde (sur la rédaction du Monde pendant la campagne présidentielle de 2012) à l’Alliance française de Glasgow, toujours en présence du réalisateur ;

JPEG

- « 70th anniversary ceilidh » (jeudi 30 mars) : une célébration festive des 70 ans de l’IFE, sous forme de bal populaire avec récits contés par les plus anciens de l’Institut français, et danses ;

JPEG

- fête de la langue française à l’institut français d’Écosse (31 mars), après-midi d’ateliers en langue française, quiz de la francophonie puis dictée, jeux, origami, poésie, expressions françaises et écriture ;

- en guise de clôture et de prolongement, nous avons soutenu (en offrant la réception de lancement) le remarquable Festival international de harpe d’Edimbourg où la Bretagne était invitée d’honneur.

JPEG
JPEG

publié le 25/07/2017

haut de la page