24 août 2016 - Culture Summit et festivals d’Edimbourg

PNG Les plus importants des douze festivals d’Edimbourg se tiennent pendant l’été (festival international et son versant off, le "Fringe", depuis 1947, festival du livre, festival d’art). La fin des festivals coïncidait en 2016 avec la réunion des ministres de la culture ("Cutlure Summit") au parlement écossais. Le consul général y a participé en interviewant notamment au cours de la cérémonie d’ouverture le musicien et ancien ministre sénégalais de la culture Youssou Ndour qui a délivré un beau message sur la contribution de la culture au développement, l’économie de la culture et la dimension pacificatrice des échanges culturels internationaux, appelant à la libre-circulation des artistes et des idées.

Au cours du festival international et du Fringe, grâce à une articulation étroite entre nos différents dispositifs (instituts français de Londres et d’Edimbourg, consulat général), l’offre française a été visible à travers :

  • une offre Fringe (festival "off") en nos murs variée, de qualité, très bien accueillie et explicitement européenne comprenant quatre spectacles dans la grande salle ("théâtre" qui peut accueillir 70 spectateurs) et un spectacle de marionnettes pour enfants (The Story of Mr B.) dans une salle de cours aménagée pour l’occasion au sous-sol (25 places) avec un fil conducteur européen et humaniste ;
  • un prolongement écossais du Cross Channel Theatre de Londres pour promouvoir le théâtre traduit au Summerhall (Going Through d’Estelle Savasta, traduit par Kirsten Hazel Smith et mis en scène par Omar Elerian, It’s Christmas so deal with it de Pierre Notte, traduit par Simon Scardifield et mis en scène par Omar Elerian, Country de Pedro Kadivar, traduit par Simon Scardifield et mis en scène par Mark Maughan) ;
  • des événements de premier plan au festival du livre relayés à l’institut français dont des cafés littéraires organisés à l’IFE au cours du mois d’août autour d’Adrien Bosc, de Faïza Guène, de Jean-Christophe Ruffin et de Tahar Ben Jelloun dans le prolongement des groupes de lectures animés toute l’année autour de la médiathèque de l’IFE ;
  • des réceptions en marge des programmes théâtre et littérature à la résidence consulaire, la Scottish Free French House, à l’invitation du consul général, directeur de l’IFE et une réception à l’occasion du concert d’hommage à Pierre Boulez donné par le BBC Scottish Symphony Orchestra, dirigé par Matthias Pintscher, dans le cadre du festival international.
  • sans compter les spectacles Cosi fan Tutte coproduit avec le festival d’Aix-en-Provence, et la reprise du ballet d’Angelin Preljocaj, Mc 14/22, Ceci est mon corps par le Scottish Ballet au mieux de sa forme (pour mémoire, il compte un quart de danseurs français).

publié le 08/01/2017

haut de la page