26-31 janvier 2016 - Celtic Connections (festival des musiques du monde) - opération "Spotlight France" de promotion des artistes français, Glasgow

JPEG Le bureauexport, en partenariat avec l’Institut français, a eu l’honneur de présenter de nombreux concerts mettant en avant des artistes signés en France dans le cadre du Celtic Connections, le plus important festival innovant de musiques celtiques et traditionnelles (15e Édition), et de son opération / salon professionnel, Showcase Scotland.

Le festival Celtic Connections se déroule en janvier à Glasgow tous les ans depuis 1994. Avec plus de 300 concerts, discussions, débats, évènements gratuits, ateliers artistiques, et programme éducatif, le festival, dans sa 22e édition, est désormais l’un des plus grands festivals d’hiver en Europe. Il propose une programmation autour des musiques traditionnelles écossaises, et des concerts d’artistes internationaux dans les styles folk, traditionnel et musiques du monde. Son directeur artistique est Donald Shaw depuis 2006.

Showcase Scotland est un évènement dédié aux professionnels de la musique du monde entier (50 % britannique et 50 % reste du monde), qui fait partie intégrante du festival Celtic Connections. Dans sa dix-septième année en 2016, son but est de présenter des nouveaux artistes écossais, et étranger via son unique partenaire international (la France en 2016), aux 185 professionnels venus du monde entier, avec des concerts de haute qualité produit par le festival Celtic Connections et se déroulant devant des salles combles d’un public attentif et curieux.

Les artistes qui ont pu se produire durant l’évènement représentent un bon exemple de la force et de la diversité des artistes émergents produits en France : Nolwenn Leroy, la star bretonne aux 3 millions d’albums vendus au cours de sa carrière, qui a consacré deux de ses albums récents à un mélange de création et de chansons traditionnelles du répertoire de sa région. Blick Bassy, ​​Cheikh Lô et Flavia Coelho, respectivement originaires du Cameroun, du Sénégal et du Brésil, ont quant à eux représenté le meilleur de la production française des musiques du monde. Pour Moussu T et lei Jovents, ce fut l’occasion de prouver que la tradition folk festive française est toujours bien d’actualité, et s’inspire de l’héritage occitan de Marseille, un choix parfaitement dans l’actualité alors que la ville de Glasgow célèbre cette année les dix ans de son jumelage avec la cité phocéenne. Zoufris Maracas mélange quant à eux musiques latines, manouche, et africaines. Enfin, Vincent Peirani & Emile Parisien forment une remarquable collaboration où accordéon et soprano saxophone s’accordent de manière unique pour présenter un jazz unique et résolument moderne, sans compter, au programme de Celtic Connections, un spectacle dynamique autour de la vie d’Edith Piaf ( Piaf ! Le Spectacle) déjà joué plus de 125 fois dans 23 pays et ayant engendré plus de trois millions d’euros de chiffre d’affaires et une nuit consacrée à la musique bretonne avec Pennou Skoulm et Kornog, ainsi que les concerts de Broken Back, Chassol, Moh ! Kouyaté, et du duo Ballaké Sissoko – Vincent Ségal.

publié le 08/01/2017

haut de la page