Brexit - Conditions d’entrée et nouvelle loi sur l’immigration au Royaume-Uni

La sortie définitive du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 décembre 2020 a mis fin à la liberté de circulation.

Depuis le 1er janvier 2021 et l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’immigration, seules les visites (familiales, touristiques ou, dans des cas précis et limités, pour études ou motif professionnel) d’une durée maximale de 6 mois ne sont pas soumises à obligation de visa. Tout autre type de séjour (pour travailler ou s’installer au Royaume-Uni notamment) ne peut être autorisé que sous couvert d’un visa.

Le champ des mobilités, en particulier en faveur de la jeunesse, est réduit depuis le 1er janvier. Ainsi, les séjours pour effectuer des stages en entreprise ou « au pair » ne sont pas autorisés en l’état de la réglementation. Tout séjour de ce type est susceptible de faire l’objet d’un refus d’entrée au Royaume-Uni.

Les stages au sein d’universités peuvent être autorisés (attention l’indication "Internship" n’est pas recevable par les autorités britanniques lors du passage aux frontières). Il conviendra de vous rapprocher de votre établissement d’accueil (université, école...) afin qu’il puisse vous établir un document officiel pour justifier de votre venue sur le territoire britannique lors du passage aux frontières.

publié le 17/06/2021

haut de la page