Brexit en pratique

Les négociateurs de l’Union européenne et du Royaume-Uni se sont entendus le 17 octobre 2019 sur un projet d’accord de retrait du Royaume-Uni de l’UE. Le Royaume-Uni a jusqu’au 31 janvier 2020 au plus tard pour ratifier cet accord.

JPEG

L’hypothèse d’une absence de ratification par l’une des deux parties ne peut être exclue. C’est pourquoi le gouvernement français se prépare à l’éventualité d’un retrait sans accord.

En charge de la protection et de l’accompagnement des Français établis à l’étranger ainsi que de l’instruction des demandes de visas des étrangers désireux de se rendre en France, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères met à votre disposition une F.A.Q.

Cette rubrique sera mise à jour en fonction de l’évolution de la situation.

Quelle que soit votre situation, vous trouverez des réponses aux questions les plus fréquentes sur les conséquences du retrait du Royaume-Uni, en cas d’accord ou en cas d’absence d’accord ou de toutes les ratifications :

D’autres questions sur le Brexit ?

publié le 31/10/2019

haut de la page