CEA Tech à la Résidence de France

Le Service nucléaire de l’ambassade et Business France ont organisé, mardi 30 mai, une présentation de CEA Tech auprès d’un parterre de responsables de grandes entreprises (Rolls-Royce, PwC, GlaxoSmithKline, Laing O’Rourke, Engie Axima…).

CEA Tech est l’une des quatre grandes divisions opérationnelles du CEA, centre de recherche public comptant 16 000 personnes et doté d’un budget annuel de plus de 4,7 milliards d’euros. Le CEA a été créé en 1945 pour doter la France d’une force de dissuasion nucléaire et d’un outil de production d’électricité. Ces activités ont permis de construire des installations de recherche de pointe, de cultiver des compétences de haut-niveau et d’enrichir la propriété intellectuelle du CEA (comptant aujourd’hui environ 4700 brevets), classé 2e établissement de recherche le plus innovant au monde par Reuters en 2017.

Fort de son savoir-faire et de ses brevets, le CEA a valorisé ses compétences dans d’autres secteurs, notamment en développant ses activités dans les nouvelles technologies (hors-nucléaire) : énergies renouvelables, stockage de l’énergie, capteurs, puces électroniques, micro et nanotechnologies, systèmes numériques intelligents, etc. Cette volonté a donné naissance à CEA Tech, qui regroupe toutes ces activités, portées par 4500 chercheurs et disposant d’un budget annuel de 650M€. CEA Tech dépose aujourd’hui plus de 600 brevets par an et se donne pour mission de faire le lien entre la recherche et l’industrie.

L’événement du 30 mai à la Résidence de France a permis à CEA Tech de présenter ses activités et ses atouts auprès d’entreprises pour lesquelles les nouvelles technologies peuvent être un facteur de différenciation vis-à-vis de la concurrence : amélioration du rendement des chaînes de production, lutte contre la contrefaçon, contrôle en temps réel de l’état d’équipements afin d’en prévenir la détérioration, systèmes de détection et de localisation embarqués, etc. Nous espérons que ces contacts se transformeront rapidement en de nouveaux partenariats et contrats avec l’industrie britannique.

publié le 31/05/2017

haut de la page