Café scientifique à Glasgow : "Génie civil et environnement : Quand les microbes s’en mêlent" - Mardi 13 décembre 2016

PNG

Un Café scientifique aura lieu mardi 13 décembre 2016 à l’Alliance Française de Glasgow, à 19h. Il est intitulé "Génie civil et environnement : Quand les microbes s’en mêlent…", et sera animé par Caroline Gauchotte-Lindsay, de l’Université de Glasgow.

Les ingénieurs civils façonnent notre monde ; ils construisent les infrastructures et fournissent l’eau nécessaires à nos activités quotidiennes ; ils nettoient aussi derrière nous en traitant nos déchets et les sols et eaux pollués. Dans leurs œuvres, ils ont parfois de petits assistants surprenants : les microbes !

Les microbes ont généralement bien mauvaise réputation et quotidiennement, nous luttons contre leur propagation. Bien que la popularité des yaourts probiotiques ou des bières brassées maison par exemple ait quelque peu redoré leur blason, peu de gens connaissent leur rôle et leur potentiel en génie civil. Les microbes sont utilisés, entre autre, pour l’assainissement des sols, cours d’eau et aquifères contaminés, le traitements des eaux usées, la stabilisation des sols et la régénération du béton. Et la liste s’allonge sans cesse grâce à de nouveaux outils moléculaires et chimiques qui nous permettent de découvrir, isoler et optimiser leur talents.

Les approches biotechnologiques, quand elles existent, sont souvent les plus durables. Elles consomment moins d’énergie et moins de produits chimiques que les procédés classiques (mécaniques ou chimiques) et sont aussi souvent moins cher. Ainsi, leur déploiement participe aussi à l’atténuation du changement climatique.

Caroline est ingénieur diplômée de l’ESPCI-ParisTech, a un DEA de Chimie Analytique et un MSc en Sciences Forensiques/Police Scientifique. Elle a obtenu sa thèse à la Queen’s University de Belfast en 2010 et, après un bref passage à Strathclyde, a joint l’Université de Glasgow en 2012 en tant que "lecturer" en génie de l’eau et de l’environnement. Elle est spécialisée dans la caractérisation du devenir des contaminants organiques dans l’environnement et les stations d’épuration et dans l’optimisation des procédés de bio-remédiation microbienne.

Pour plus d’informations sur ce café scientifique, en français, et gratuit d’accès, organisé par Mr Nicolas Labrosse en collaboration avec l’Alliance Française de Glasgow, n’héistez pas à visiter les liens suivants :

publié le 06/03/2017

haut de la page