Coopération Spatiale : Le CNES et UKSA renforcent leur partenariat en s’associant pour le développement du programme MicroCarb.

Mot-Clés : Spatial ; Politique.

JPEG

Jean-Yves LE GALL (Président du CNES) et Katherine COURTNEY (Directeur général de l’UK Space Agency) ont signé une Lettre d’appui pour le développement en commun du programme de microsatellite d’observation de la Terre : MicroCarb.
Destiné à être lancé en 2020, MicroCarb aura pour mission de cartographier, à l’échelle planétaire, les sources et les puits du principal gaz à effet de serre, le gaz carbonique, dont l’augmentation constante de la concentration, provoquée par les activités humaines, est à l’origine du réchauffement climatique. L’enjeu final est de caractériser les flux de gaz carbonique à la surface de la Terre, afin de mesurer les quantités émises et les quantités absorbées par les écosystèmes (océans, végétation, sols) afin de mieux anticiper les évolutions à venir. MicroCarb sera placé en orbite polaire afin d’assurer une couverture mondiale.
Cette signature, intervenue en marge du Conseil de l’ESA (Agence spatiale européenne) au niveau ministériel qui s’est tenu à Lucerne début décembre, contribue à renforcer et pérenniser l’accord-cadre de coopération instauré entre les deux partenaires en janvier 2014. Les responsabilités et rôles respectifs dans le développement de MicroCarb seront précisés dans le cadre d’une « convention d’exécution » dont la signature est prévue pour le début de l’année 2017.

Rédacteur : Dr Jean Arlat, Conseiller pour la scince et la Technologie

publié le 09/03/2017

haut de la page