Démarrage d’un consortium européen dirigé par « Manchester Metropolitan University »

JPEG - 56.9 ko
« Biomove », nouveau consortium européen
Crédits : http://www.cheshire.mmu.ac.uk/exspsci/irm/index.php

Le 6 avril dernier a vu l’inauguration du consortium européen de recherche nouvellement formé « Biomove » qui sera coordonné par l’Institut pour le Mouvement Humain (« Institute for Human Movement »), basé à Manchester Metropolitan University. Plus d’une centaine de scientifiques se sont retrouvés pour cette conférence intitulée « Biomove, up and running : Biomechanics and Physiology of Locomotion in Health and Disease », dont environ 65 hollandais. En effet, quatre des partenaires sont hollandais, venant d’universités mais également de centres médicaux, basés à Amsterdam et Nijmegen. Le consortium est actuellement en pourparler avec un certain nombre de partenaires potentiels en Belgique, Italie et au Danemark. (À notre connaissance, il n’existe malheureusement pas de groupes français dans ce consortium).

Les chercheurs, spécialistes dans différents domaines scientifiques, s’attelleront à étudier les forces et faiblesses du corps humain, d’un point de vue athlétique et clinique. Ce projet permettra de comprendre comment la chirurgie pourrait favoriser la mobilité des enfants atteints d’infirmité motrice cérébrale, comment des programmes d’exercice permettent de maintenir la mobilité chez les personnes âgées ou encore comment les facteurs de croissance et les gènes dégénèrent dans des maladies comme le cancer ou l’insuffisance rénale. Le professeur Tony Sargeant, instigateur de Biomove, insiste sur le fait que le consortium adoptera une approche proactive, et ne représentera pas seulement « juste une autre association de chercheurs ».

Sources : Alphagalileo, 09/05/05, www.alphagalileo.org, Manchester Metropolitan University, 06/04/05, www.cheshire.mmu.ac.uk/exspsci/irm/
Crédits : http://www.cheshire.mmu.ac.uk/exspsci/irm/index.php
« Biomove », nouveau consortium européen

publié le 17/11/2008

haut de la page