FAQ - recommandations - CORONAVIRUS COVID-19 [en]


MESURES EN PLACE AU ROYAUME-UNI


Face à l’évolution de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement britannique a renforcé de manière significative les mesures de distanciation sociale sur l’ensemble du territoire.

Il n’est désormais permis de quitter son domicile que pour des motifs très restreints (et en respectant une distance de 2 mètres) : effectuer les courses essentielles, faire de l’exercice physique, aller à un rendez-vous médical, s’occuper d’une personne isolée, se rendre au travail lorsque ce trajet est absolument essentiel.

Tous les magasins ne vendant pas des denrées essentielles (liste établie) sont désormais fermés. La population est invitée à privilégier les courses en ligne.

Tout rassemblement de plus de deux personnes est interdit, les mariages et baptêmes ne seront plus célébrés ; les enterrements demeurent autorisés mais réduits à la famille immédiate. Les parcs restent ouverts.

La police aura les pouvoirs de faire respecter ces mesures et de disperser les éventuels rassemblements.

Où trouver les informations sur le virus et les consignes à suivre ?

Pensez à consulter régulièrement nos réseaux sociaux sur Facebook et Twitter @FranceintheUK et @consulfranceUK pour vous tenir informés.

Je pense avoir des symptômes du coronavirus, que faire ?

Pour mémoire, les principaux symptômes du coronavirus sont de la fièvre, une toux nouvelle ou des difficultés respiratoires.
Si vous avez de la fièvre ou une toux nouvelle, vous devez rester à votre domicile pour une durée de 14 jours. Vous n’avez pas besoin pour cela d’appeler le NHS 111. En revanche, si vos symptômes s’aggravent, ou si vous ne constatez pas d’amélioration au bout de 7 jours, vous devez appeler :

  • NHS111 (pour l’Angleterre),
  • son médecin généraliste, NHS24 ou le 111 (pour l’Écosse)
  • ou le 0300 200 7885 pour l’Irlande du Nord

Pendant cette période, pensez à respecter une distance de 2 mètres entre vous et les autres personnes autant que possible.

Pour plus d’informations sur les comportements à adopter en cas d’isolation, pensez à consulter : https://www.nhs.uk/conditions/coronavirus-covid-19/self-isolation-advice/

PNG

Puis-je voyager entre le Royaume-Uni et la France ?

Au vu de la situation sanitaire, il est indispensable de limiter au strict minimum les déplacements nationaux et internationaux non essentiels.

  • Si votre résidence habituelle est en France et que vous êtes de passage au Royaume-Uni : rapprochez-vous aujourd’hui d’un opérateur de transport afin d’organiser votre retour en France. Vous retrouverez une liste des horaires indiqués par ces opérateurs sur le site internet du Consulat.
  • Si vous habitez au Royaume-Uni : tous les déplacements non essentiels sont fortement déconseillés. Nous recommandons d’éviter les déplacements intra-européens, même pour revenir sur le territoire national, à moins que des raisons impératives ne vous y contraignent.
  • Si vous êtes étudiant ou volontaire service civique au Royaume-Uni : Si vous approchez de la fin de votre séjour ou bien si votre université de rattachement/organisme d’accueil est fermé(e) et votre cursus ou votre mission sont interrompus, ou bien encore si la situation sanitaire du pays le justifie, il vous est recommandé de rentrer. Rapprochez-vous aujourd’hui d’un opérateur de transport afin d’organiser votre retour en France. Vous retrouverez une liste des horaires indiqués par ces opérateurs sur le site internet du Consulat

Depuis le 11 mai, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées.

Consultez les mesures de quarantaine qui seront mises en place pour les voyageurs entre la France et le Royaume-Uni à partir du 8 juin sur le site internet du consulat.

La présentation de l’attestation de déplacement international, au format papier ou numérique, reste indispensable pour tout voyage vers la France lors des opérations d’embarquement et de contrôles aux frontières. Celle-ci est téléchargeable depuis le site internet du consulat et le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Pour les Français qui résident au Royaume-Uni cela n’amène donc pas de changement : les déplacements vers la France ne sont autorisés que pour raisons impérieuses.

Depuis le 8 avril, l’attestation de déplacement international est exigée lors de l’entrée ou du transit sur le territoire français. Retrouvez toutes les informations sur les conditions de circulation en France sur le site internet du consulat.

Sur le territoire français, les déplacements à plus de 100 km en dehors d’un même département ne sont possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel et sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire, au format papier ou numérique, disponible sur le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement
Des contrôles sont effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes.
 
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
Attention, en Ile de France,
aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Par ailleurs, ces mesures étant susceptibles d’évoluer très rapidement en fonction de la situation, nous vous recommandons de suivre très attentivement les éventuelles annonces publiques.

La crise du COVID-19 a de très fortes conséquences sur les compagnies de transport. D’un point de vue pratique, il vous faut donc vous rapprocher de votre compagnie pour vous renseigner sur les liaisons existantes.

Pour tout voyage, nous vous recommandons de consulter le site « Conseils aux voyageurs » (https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/) afin de connaitre la situation du pays dans lequel vous voyagez.

Nous vous invitons également à vous inscrire sur le site Ariane (https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html) afin de rester informé au cours de votre voyage de la situation locale.

Je suis français, résident au Royaume-Uni, j’ai besoin de me rendre en France pour des raisons impérieuses (familiales, professionnelles ou scolaires) et de rentrer ensuite au Royaume-Uni. Comment puis-je faire ?

Au vu de la situation sanitaire et dans le contexte de confinement en cours au Royaume-Uni, il est indispensable de limiter au strict minimum les déplacements nationaux et internationaux non essentiels dans la mesure où ils contribuent à la propagation de l’épidémie. Dans ce contexte, les déplacements et les allers-retours entre ces deux pays sont fortement déconseillés.

Depuis le 11 mai, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées. Cela n’amène cependant pas de changement : les déplacements entre la France et le Royaume-Uni ne sont autorisés que pour raisons impérieuses.

Consultez les mesures de quarantaine qui seront mises en place pour les voyageurs entre la France et le Royaume-Uni à partir du 8 juin sur le site internet du consulat.

Si votre voyage revêt un caractère essentiel, vous êtes invité à vous munir, en complément de votre pièce d’identité, des justificatifs suivants pour présentation lors des passages de la frontière :

  • Trajet aller du Royaume-Uni vers la France : Depuis le 8 avril, la présentation d’une attestation de déplacement international est exigée lors de l’entrée ou du transit sur le territoire français. Accompagnée d’un justificatif de résidence en France, elle sera à présenter aux compagnies de transport ainsi qu’aux autorités en charge du contrôle frontières, cela pour tout type de frontière (extérieures : liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires et intérieures de la France). L’attestation de déplacement international est téléchargeable au format papier ou numérique sur le site internet du consulat. Attention en France : l’attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour les déplacements de plus de 100km et en dehors d’un même département. L’attestation est téléchargeable au format papier ou numérique sur le site internet du ministère de l’intérieur.
    Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.
    En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
    Attention, en Ile de France
    , aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.
  • Trajet retour de la France vers le Royaume-Uni : vous êtes invité à vous munir, en complément de votre pièce d’identité, d’un justificatif indiquant votre adresse de résidence au Royaume-Uni pour présentation lors du passage de la frontière. Comme pour le trajet aller, tout déplacement en France à plus de 100km du domicile et en dehors d’un même département doit être justifié par l’attestation de déplacement dérogatoire. Dans ce cas, il sera impératif d’être muni de cette seconde attestation, téléchargeable au format papier ou numérique sur le site internet du ministère de l’intérieur. Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Quelles mesures ont été prises par le gouvernement britannique ? Est-ce que la vie sociale est interdite ?

Face à l’évolution de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement britannique a renforcé de manière significative les mesures de distanciation sociale sur l’ensemble du territoire.

Il n’est désormais permis de quitter son domicile que pour des motifs très restreints (et en respectant une distance de 2 mètres) :

  • effectuer les courses essentielles,
  • faire de l’exercice physique,
  • aller à un rendez-vous médical,
  • s’occuper d’une personne isolée,
  • se rendre au travail lorsque ce trajet est absolument essentiel.

Tous les magasins ne vendant pas des denrées essentielles (retrouvez la liste établie par le gouvernement britannique : https://www.gov.uk/government/publications/further-businesses-and-premises-to-close) sont désormais fermés. La population est invitée à privilégier les courses en ligne.

Tout rassemblement de plus de deux personnes est interdit, les mariages et baptêmes ne seront plus célébrés ; les enterrements demeurent autorisés mais réduits à la famille immédiate.

Les parcs restent ouverts pour permettre une activité physique ; les rassemblements y sont interdits.

La police aura les pouvoirs de faire respecter ces mesures et de disperser les éventuels rassemblements.

Est-il recommandé de s’inscrire au registre ou sur Ariane à cause de la situation actuelle ?

Oui.

L’inscription au Registre vous permet de garder un contact étroit avec le Consulat et d’être informé en cas de situation de crise, comme dans le cas de la situation autour du COVID-19. Cette démarche s’effectue en ligne, sur le portail Service-Public.fr. Il est également conseillé de s’inscrire sur Ariane : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html pour tous vos déplacements en dehors du territoire. Cela vous permet de rester informé de la situation localement, dans votre lieu de séjour.

Je suis résident au Royaume-Uni, je souhaite rentrer définitivement mais mon vol est annulé/ aucune réservation n’est possible ?

Nous sensibilisons actuellement les opérateurs de transports à la forte demande. Nous vous invitons à consulter régulièrement leurs sites internet. Retrouvez les horaires des trains, avions et bateaux vers la France tels qu’indiqués par les opérateurs de transports sur le site internet du consulat.

Depuis le 11 mai, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées.

Consultez les mesures de quarantaine qui seront mises en place pour les voyageurs entre la France et le Royaume-Uni à partir du 8 juin sur le site internet du consulat.

La présentation de l’attestation de déplacement international, au format papier ou numérique, reste indispensable pour tout voyage vers la France lors des opérations d’embarquement et de contrôles aux frontières. Celle-ci est téléchargeable depuis le site internet du consulat et le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Pour les Français qui résident au Royaume-Uni cela n’amène donc pas de changement : les déplacements vers la France ne sont autorisés que pour raisons impérieuses.

Depuis le 8 avril, l’attestation de déplacement international est exigée lors de l’entrée ou du transit sur le territoire français. Retrouvez toutes les informations sur les conditions de circulation en France sur le site internet du consulat.

Sur le territoire français, les déplacements à plus de 100 km en dehors d’un même département ne sont possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel et sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire, au format papier ou numérique, disponible sur le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement
Des contrôles sont effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes.
 
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
Attention, en Ile de France,
aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Je souhaite annuler mon voyage. Comment puis-je obtenir le remboursement de mon billet ?

Rapprochez-vous dans un premier temps de votre compagnie aérienne ou de votre agence de voyage, puis, de votre assurance ou de votre banque, selon les modalités de réservation de votre billet d’avion. En cas de litige avec votre compagnie aérienne ou une agence de voyage, vous pouvez saisir gratuitement la Médiation Tourisme et Voyage : http://www.mtv.travel/

Quelles sont les conditions de circulation en France ? - ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

Depuis le 11 mai, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées.

Consultez les mesures de quarantaine qui seront mises en place pour les voyageurs entre la France et le Royaume-Uni à partir du 8 juin sur le site internet du consulat.

La présentation de l’attestation de déplacement international, au format papier ou numérique, reste indispensable pour tout voyage vers la France lors des opérations d’embarquement et de contrôles aux frontières.

Pour les Français qui résident au Royaume-Uni cela n’amène donc pas de changement : les déplacements vers la France ne sont autorisés que pour raisons impérieuses.

Depuis le 8 avril, l’attestation de déplacement international est exigée lors de l’entrée ou du transit sur le territoire français.

Accompagnée des pièces justificatives démontrant le statut invoqué, elle est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport, par les passagers qui souhaitent voyager à destination du territoire français. Elle sera aussi présentée aux autorités en charge du contrôle frontières, cela pour tout type de frontière :

- aux frontières extérieures de la France (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires) ;

- aux frontières intérieures de la France.

Les personnes voyageant à destination des collectivités d’outre-mer françaises y sont en outre informées qu’elles seront soumises, à leur arrivée dans la collectivité, à un contrôle sanitaire qui peut donner lieu à l’adoption d’un arrêté de placement en quarantaine dans une structure dédiée ou à domicile.

Les pièces justificatives, sans être de nature exhaustive, peuvent être les suivantes :

- pour établir la résidence principale : ce peut être un titre de séjour notamment mais aussi tout document administratif permettant de justifier d’une résidence en France.

- pour établir la situation de professionnel de santé : une attestation de l’hôpital ou de l’établissement employeur.

- pour établir la qualité de travailleur frontalier aux frontières intérieures terrestres : l’attestation de l’employeur ainsi que la mention de l’adresse où est implantée la société.

- pour établir la qualité de transporteur de marchandises : l’attestation de l’employeur ainsi que tout document permettant d’établir le lieu de livraison de la marchandise.

De manière générale, il n’y a pas de liste exhaustive de documents à fournir, le signataire de l’attestation doit pouvoir justifier de sa situation par tous moyens possibles.

Les compagnies de transport et/ou le personnel en charge du contrôle frontalier sont seuls habilités à décider de la recevabilité des pièces justificatives.

- Télécharger la version numérique de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-vers-france-covid-19/

- Télécharger la version papier de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Sur le territoire français, les déplacements à plus de 100 km en dehors d’un même département ne sont possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel et sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire, au format papier ou numérique, disponible sur le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement
Des contrôles sont effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes.
 
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
Attention, en Ile de France,
aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Je suis britannique/européen résident en France, puis-je voyager en France ?

Au vu de la situation sanitaire, il est indispensable de limiter au strict minimum les déplacements nationaux et internationaux non essentiels.
Depuis le 11 mai, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées. Cela n’amène cependant pas de changement : les déplacements entre la France et le Royaume-Uni ne sont autorisés que pour raisons impérieuses. Dans ce contexte, les déplacements en France sont fortement déconseillés.

Consultez les mesures de quarantaine qui seront mises en place pour les voyageurs entre la France et le Royaume-Uni à partir du 8 juin sur le site internet du consulat.

Si votre voyage revêt un caractère essentiel, vous êtes invité à vous munir, en complément de votre pièce d’identité, d’un justificatif indiquant votre adresse de résidence en France pour présentation lors du passage de la frontière.

Depuis le 8 avril, l’attestation de déplacement international est exigée lors de l’entrée ou du transit sur le territoire français.

Accompagnée des pièces justificatives démontrant le statut invoqué, elle est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport, par les passagers qui souhaitent voyager à destination du territoire français. Elle sera aussi présentée aux autorités en charge du contrôle frontières, cela pour tout type de frontière :

- aux frontières extérieures de la France (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires) ;

- aux frontières intérieures de la France.

Les personnes voyageant à destination des collectivités d’outre-mer françaises y sont en outre informées qu’elles seront soumises, à leur arrivée dans la collectivité, à un contrôle sanitaire qui peut donner lieu à l’adoption d’un arrêté de placement en quarantaine dans une structure dédiée ou à domicile.

Les pièces justificatives, sans être de nature exhaustive, peuvent être les suivantes :

- pour établir la résidence principale : ce peut être un titre de séjour notamment mais aussi tout document administratif permettant de justifier d’une résidence en France.

- pour établir la situation de professionnel de santé : une attestation de l’hôpital ou de l’établissement employeur.

- pour établir la qualité de travailleur frontalier aux frontières intérieures terrestres : l’attestation de l’employeur ainsi que la mention de l’adresse où est implantée la société.

- pour établir la qualité de transporteur de marchandises : l’attestation de l’employeur ainsi que tout document permettant d’établir le lieu de livraison de la marchandise.

De manière générale, il n’y a pas de liste exhaustive de documents à fournir, le signataire de l’attestation doit pouvoir justifier de sa situation par tous moyens possibles.

Les compagnies de transport et/ou le personnel en charge du contrôle frontalier sont seuls habilités à décider de la recevabilité des pièces justificatives.

- Télécharger la version numérique de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-vers-france-covid-19/

- Télécharger la version papier de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Sur le territoire français, les déplacements à plus de 100 km en dehors d’un même département ne sont possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel et sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire, au format papier ou numérique, disponible sur le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement
Des contrôles sont effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes.
 
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
Attention, en Ile de France,
aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Je suis ressortissant d’un pays tiers, puis-je voyager en France ?

Au vu de la situation sanitaire, il est indispensable de limiter au strict minimum les déplacements nationaux et internationaux non essentiels.
Depuis le 11 mai, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées. Cela n’amène cependant pas de changement : les déplacements entre la France et le Royaume-Uni ne sont autorisés que pour raisons impérieuses. Dans ce contexte, les déplacements en France sont fortement déconseillés.

Consultez les mesures de quarantaine qui seront mises en place pour les voyageurs entre la France et le Royaume-Uni à partir du 8 juin sur le site internet du consulat.

Si votre voyage revêt un caractère essentiel, vous êtes invité à vous munir, en complément de votre pièce d’identité, de votre titre de séjour français ou européen et d’un justificatif indiquant votre adresse de résidence en France pour présentation lors du passage de la frontière.

Depuis le 8 avril, l’attestation de déplacement international est exigée lors de l’entrée ou du transit sur le territoire français.

Accompagnée des pièces justificatives démontrant le statut invoqué, elle est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport, par les passagers qui souhaitent voyager à destination du territoire français. Elle sera aussi présentée aux autorités en charge du contrôle frontières, cela pour tout type de frontière :

- aux frontières extérieures de la France (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires) ;

- aux frontières intérieures de la France.

Les personnes voyageant à destination des collectivités d’outre-mer françaises y sont en outre informées qu’elles seront soumises, à leur arrivée dans la collectivité, à un contrôle sanitaire qui peut donner lieu à l’adoption d’un arrêté de placement en quarantaine dans une structure dédiée ou à domicile.

Les pièces justificatives, sans être de nature exhaustive, peuvent être les suivantes :

- pour établir la résidence principale : ce peut être un titre de séjour notamment mais aussi tout document administratif permettant de justifier d’une résidence en France.

- pour établir la situation de professionnel de santé : une attestation de l’hôpital ou de l’établissement employeur.

- pour établir la qualité de travailleur frontalier aux frontières intérieures terrestres : l’attestation de l’employeur ainsi que la mention de l’adresse où est implantée la société.

- pour établir la qualité de transporteur de marchandises : l’attestation de l’employeur ainsi que tout document permettant d’établir le lieu de livraison de la marchandise.

De manière générale, il n’y a pas de liste exhaustive de documents à fournir, le signataire de l’attestation doit pouvoir justifier de sa situation par tous moyens possibles.

Les compagnies de transport et/ou le personnel en charge du contrôle frontalier sont seuls habilités à décider de la recevabilité des pièces justificatives.

- Télécharger la version numérique de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-vers-france-covid-19/

- Télécharger la version papier de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Sur le territoire français, les déplacements à plus de 100 km en dehors d’un même département ne sont possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel et sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire, au format papier ou numérique, disponible sur le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement
Des contrôles sont effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes.
 
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
Attention, en Ile de France,
aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Je suis ressortissant européen, puis-je transiter par la France ?

Au vu de la situation sanitaire, il est nécessaire de limiter au strict minimum les déplacements nationaux et internationaux non essentiels.

Les ressortissants d’un pays de l’Union européenne ou espace Schengen peuvent transiter par la France pour rejoindre leur pays d’origine sur présentation d’un justificatif de domicile dans leur pays d’origine.
Depuis le 11 mai, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées. Cela n’amène cependant pas de changement : les déplacements entre la France et le Royaume-Uni ne sont autorisés que pour raisons impérieuses. Dans ce contexte, les déplacements en France sont fortement déconseillés.

Consultez les mesures de quarantaine qui seront mises en place pour les voyageurs entre la France et le Royaume-Uni à partir du 8 juin sur le site internet du consulat.

Si votre voyage revêt un caractère essentiel, vous êtes invité à vous munir, en complément de votre pièce d’identité, d’un justificatif indiquant votre adresse de résidence dans votre pays d’origine.

Depuis le 8 avril, l’attestation de déplacement international est exigée lors de l’entrée ou du transit sur le territoire français.

Accompagnée des pièces justificatives démontrant le statut invoqué, elle est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport, par les passagers qui souhaitent voyager à destination du territoire français. Elle sera aussi présentée aux autorités en charge du contrôle frontières, cela pour tout type de frontière :

- aux frontières extérieures de la France (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires) ;

- aux frontières intérieures de la France.

Les personnes voyageant à destination des collectivités d’outre-mer françaises y sont en outre informées qu’elles seront soumises, à leur arrivée dans la collectivité, à un contrôle sanitaire qui peut donner lieu à l’adoption d’un arrêté de placement en quarantaine dans une structure dédiée ou à domicile.

Les pièces justificatives, sans être de nature exhaustive, peuvent être les suivantes :

- pour établir la résidence principale : ce peut être un titre de séjour notamment mais aussi tout document administratif permettant de justifier d’une résidence en France.

- pour établir la situation de professionnel de santé : une attestation de l’hôpital ou de l’établissement employeur.

- pour établir la qualité de travailleur frontalier aux frontières intérieures terrestres : l’attestation de l’employeur ainsi que la mention de l’adresse où est implantée la société.

- pour établir la qualité de transporteur de marchandises : l’attestation de l’employeur ainsi que tout document permettant d’établir le lieu de livraison de la marchandise.

De manière générale, il n’y a pas de liste exhaustive de documents à fournir, le signataire de l’attestation doit pouvoir justifier de sa situation par tous moyens possibles.

Les compagnies de transport et/ou le personnel en charge du contrôle frontalier sont seuls habilités à décider de la recevabilité des pièces justificatives.

- Télécharger la version numérique de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-vers-france-covid-19/

- Télécharger la version papier de l’attestation sur le site internet du Ministère de l’Intérieur :

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Sur le territoire français, les déplacements à plus de 100 km en dehors d’un même département ne sont possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel et sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire, au format papier ou numérique, disponible sur le site internet du ministère de l’intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement
Des contrôles sont effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes.
 
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
Attention, en Ile de France,
aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun est réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Que doivent faire les étrangers dont le visa ou le titre de séjour est sur le point d’expirer et qui se trouvent en France sans possibilité de rentrer chez eux rapidement en raison de la crise sanitaire ?

Compte tenu du contexte sanitaire, l’ensemble des titres de séjour, récépissés et visas de long séjour qui expirent entre le 16 mars et le 15 mai 2020, qui avaient déjà été prolongés de 3 mois, sont prolongés de 3 mois supplémentaires, par l’ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041814597&categorieLien=id, soit une prolongation totale de 6 mois.

Cette mesure concerne les titres suivants qui auront expiré entre le 16 mars et le 15 mai 2020 :

  • Visas de long séjour ;
  • Titres de séjour ; 
  • Autorisations provisoires de séjour ;
  • Récépissés de demande de titre de séjour.

Les rendez-vous au Consulat sont-ils annulés ?

En raison de l’évolution du contexte sanitaire et en application des consignes des autorités britanniques, le Consulat général a adapté son activité au traitement des urgences avérées.

Lorsque la situation sanitaire au Royaume-Uni permettra un accueil garantissant la sécurité des usagers et des agents consulaires (dans des conditions adaptées), les modalités de reprise progressive de l’accueil du public dans les locaux du Consulat seront précisées sur le site internet et le compte Twitter @ConsulFranceUK.

Pour le moment, la délivrance des titres d’identité et de voyage est suspendue. Les rendez-vous pris sont annulés.

Seules les démarches urgentes dûment justifiées pourront être traitées.
Il s’agit notamment de l’établissement de passeports d’urgence et de laissez-passer pour les ressortissants français résidents ou de passage au Royaume-Uni dont le voyage revêt un caractère d’urgence avérée.

Les demandes argumentées doivent être adressées à ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr

Il n’est actuellement pas possible de venir retirer son titre d’identité au Consulat. Celui-ci sera conservé dans l’attente que l’accès à nos locaux soit de nouveau possible dans les meilleures conditions.

L’équipe de votre Consulat général reste joignable par email à ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone du lundi au samedi de 9h00 à 18h00 au 00 44 207 073 13 50

Activité du consulat : quand le consulat va-t-il de nouveau accueillir du public ?

En raison de l’évolution du contexte sanitaire et en application des consignes des autorités britanniques, le Consulat général a adapté son activité au traitement des urgences avérées.

Lorsque la situation sanitaire au Royaume-Uni permettra un accueil garantissant la sécurité des usagers et des agents consulaires (dans des conditions adaptées), les modalités de reprise progressive de l’accueil du public dans les locaux du Consulat seront précisées sur le site internet et le compte Twitter @ConsulFranceUK.

Pour le moment, la délivrance des titres d’identité et de voyage est suspendue. Les rendez-vous pris sont annulés.

Seules les démarches urgentes dûment justifiées pourront être traitées.
Il s’agit notamment de l’établissement de passeports d’urgence et de laissez-passer pour les ressortissants français résidents ou de passage au Royaume-Uni dont le voyage revêt un caractère d’urgence avérée.

Les demandes argumentées doivent être adressées à ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr

Il n’est actuellement pas possible de venir retirer son titre d’identité au Consulat. Celui-ci sera conservé dans l’attente que l’accès à nos locaux soit de nouveau possible dans les meilleures conditions.

L’équipe de votre Consulat général reste joignable par email à ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone du lundi au samedi de 9h00 à 18h00 au 00 44 207 073 13 50

J’ai un nouveau-né, y a-t-il une procédure accélérée pour avoir les documents de voyage et pouvoir rentrer en France ?

S’il s’agit d’une urgence avérée, vous pouvez saisir le consulat par courriel à ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr

Mon passeport est disponible pour le retrait au consulat, puis-je venir sans rendez-vous pour le récupérer ?

L’activité du Consulat général est réduite au traitement des urgences avérées. Aussi, il n’est plus possible de venir retirer son titre d’identité dans les mêmes conditions.

Si vous avez besoin de votre passeport ou votre carte d’identité pour voyager de manière urgente, veuillez saisir le consulat par email à ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr.

Autrement, celui-ci sera conservé au Consulat dans l’attente que l’accès à nos locaux soit de nouveau possible dans les meilleures conditions.

Lorsque la situation sanitaire au Royaume-Uni permettra un accueil garantissant la sécurité des usagers et des agents consulaires (dans des conditions adaptées), les modalités de reprise progressive de l’accueil du public dans les locaux du Consulat seront précisées sur le site internet et le compte Twitter @ConsulFranceUK.

L’équipe de votre Consulat général reste joignable par email à ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone du lundi au samedi de 9h00 à 18h00 au 00 44 207 073 13 50

Continuité dans le paiement de la retraite à l’étranger : délai pour renvoyer son certificat de vie ?

Dans la situation d’alerte sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, des dispositions particulières sont prises pour les retraités qui vivent à l’étranger et doivent retourner des justificatifs indispensables au paiement de leur retraite.

Qui est concerné ?

Les résidents à l’étranger qui perçoivent des retraites françaises et qui ont reçu une notification d’enquête par courrier postal datée de la fin des mois de décembre, janvier ou février ou par e-mail datée de début janvier, février ou mars.

Quel délai est accordé ?

Si vous êtes concerné, vous disposez d’un délai supplémentaire sur le délai indiqué sur votre notification (courrier et/ou e-mail) et sur votre compte en ligne pour retourner vos justificatifs complétés et signés.

La date du 1er juillet 2020 a été fixée comme échéance de l’ensemble des campagnes de contrôle.

Ainsi, tous les pensionnés ayant reçu leur formulaire de vérification d’existence ont jusqu’au 1er juillet 2020 pour le renvoyer à leur caisse de retraite.

Le paiement de vos retraites françaises ne sera pas suspendu pendant ce délai supplémentaire.

Je suis actuellement en déplacement temporaire à l’étranger et je suis en attente d’un vol, mais ne dispose pas d’hébergement et suis en difficultés, un service d’urgence peut-il me venir en aide ?

Un service d’urgence a été mis en place pour mettre en relation des Français bloqués à l’étranger en situation de difficultés et des Français établis hors de France se portant volontaires pour les accueillir. Vous pouvez vous connecter à l’adresse www.sosuntoit.fr.

Par ailleurs, de nombreux hôtels sont actuellement fermés ou ouverts uniquement pour les personnes suivantes :

- Travailleurs essentiels (Key workers)

- Sans Abris

- Personne sans résidence principale dans la région oὺ elle se trouve (exemple de la personne en transit)

Il faudra certainement un justificatif pour pouvoir y séjourner (billet de transport, justificatif de domicile…)

Je suis résident au Royaume-Uni, à quoi aurais-je droit en termes d’aides sociales si je devais perdre mon emploi ?

Si vous perdez votre emploi, vous aurez droit au Universal Credit (sauf si vous avez un handicap qui vous rend éligible au Working Tax Credit). Le montant de base de ces deux prestations (attention : montant varie en fonction de la composition du foyer et des revenus du conjoint) est désormais augmenté de 1000£ sur les 12 prochains mois (soit une différence d’environ 20£ par semaine pour le cas « standard », NDLR). Par ailleurs, si vous avez des difficultés pour payer votre loyer, sachez que les allocations logement sont aussi augmentées de façon à couvrir 30% au moins du montant du loyer.
 
Vous trouverez les réponses à la plupart de vos questions, et les liens vers les démarches, sur le site du Department for Work and Pensions : https://www.understandinguniversalcredit.gov.uk/coronavirus/

Si je perds mon travail au Royaume-Uni et décide de rentrer en France, à quelle allocation aurai-je droit ?

Si vous perdez votre travail et décidez de rentrer en France, vous pouvez bénéficier pendant une durée de trois mois, après votre retour en France, de l’assurance chômage britannique.

Pour cela, vous devez remplir deux conditions :

  • Etre enregistré comme demandeur d’emploi au Royaume-Uni depuis au moins 4 semaines avant votre départ et bénéficier de l’allocation chômage.
  • Avoir fait une demande pour transférer le bénéfice de l’allocation chômage britannique en France. Pour cela, vous devez impérativement, avant votre départ, solliciter auprès de votre Job Centre un document portable U2. Pour plus d’informations, voir : https://www.gov.uk/claim-benefits-abroad/jobseekers-allowance.

Vous devrez par ailleurs vous inscrire auprès des services de Pôle Emploi dans les 7 jours suivant votre arrivée en France et accomplir en France les démarches de recherche d’emploi requises par Pôle Emploi.

Mes périodes d’activité à l’étranger seront-elles prises en compte pour la détermination de mes droits à assurance chômage en France ?

Si vous rentrez en France après avoir travaillé au Royaume-Uni, vos périodes d’activité dans ce pays peuvent être prises en compte pour déterminer vos droits à assurance chômage en France.

Avant votre retour, il vous faudra vous munir d’un formulaire U1, qui permettra de retracer les périodes où vous avez payé des cotisations sociales ouvrant droit à assurance chômage au Royaume-Uni. Après examen par Pôle Emploi, ces périodes peuvent être prises en compte pour calculer la durée de vos droits au titre du chômage en France. Votre salaire de référence sera déterminé en revanche uniquement par votre période d’activité en France. Vous pouvez faire la demande de formulaire U1 en suivant le lien ci-dessous :
https://www.gov.uk/government/publications/national-insurance-statement-of-national-insurance-contributions-ca3916

Attention : pour bénéficier de l’assurance chômage en France, sauf exceptions, il faut y avoir travaillé au moins une journée. Rapprochez-vous des services de Pôle Emploi pour voir ce qui vous serait applicable.
 

Quelles démarches est-ce que je devrai accomplir une fois arrivé en France ?

Il est possible d’accomplir les démarches sans se déplacer en contactant des conseillers pole emplois disponibles par téléphone au 3949.

Pour en savoir plus, pensez à consulter les pages suivantes :

Si je rentre en France sans emploi, aurai-je le droit à l’assurance maladie ?

Oui, un amendement adopté au mois de mars supprime le délai de carence de trois mois pour bénéficier de l’assurance maladie, que pouvaient se voir opposer les Français qui n’étaient pas couverts soit via la Caisse des Français de l’étranger, soit via le bénéfice d’allocations chômage de leur ancien pays de résidence, soit parce qu’ils auraient trouvé un travail en rentrant.

Cette dérogation n’est en revanche valable, pour l’instant, qu’en cas de retour entre le 1er mars et le 1er juin 2020.

publié le 26/05/2020

haut de la page