> {Imperial College London } se retire de {University of London} - oct 2006

JPEG - 28.3 ko
Imperial College London

Le Council de University of London a formellement accepté la demande d’Imperial College London de se retirer de University of London. C’est en décembre 2005 qu’Imperial College avait annoncé son intention de suivre cette voie. Les termes de ce retrait ont été discutés et approuvés par les deux institutions au cours de l’été 2006.

Imperial College devrait devenir totalement indépendant le 8 juillet 2007, ce qui coïnciderait avec son centenaire. Au cours du mois de novembre 2006, l’institution va demander au Privy Council (le conseil public chargé entre autres de la gestion des charities) d’amender la Charte, les Statuts et le Medical Act de l’université. Jusqu’à présent, les étudiants d’Imperial College recevaient des diplômes de University of London. Dorénavant, et à partir d’octobre 2007, les étudiants inscrits en maîtrise ou en doctorat devraient recevoir un diplôme d’Imperial College. Quant aux étudiants undergraduates (c’est-à-dire préparant une licence), ils pourront s’inscrire dès octobre 2008 pour préparer un diplôme d’Imperial College. Tous les étudiants préparant un diplôme d’University of London se verront offrir la possibilité de le transformer en diplôme d’Imperial College.

University of London

University of London, l’université fédérale de Londres, s’est vu attribuer sa première Charte en 1836 et est la troisième plus ancienne université d’Angleterre. Les deux colleges fondateurs, University College London et King’s College London, sont antérieurs à l’université comme nombre des institutions qui composent cette fédération. Par exemple, les facultés de médecine des hôpitaux St Bartholomew (dépendant maintenant de Queen Mary) et St Thomas (dépendant maintenant de King’s College London) trouvent toutes deux leurs origines au 12ème siècle. University of London est composé de vingt colleges gérés de façon autonome ainsi que d’instituts et d’activités universitaires centrales (on peut par exemple citer la School of Advanced Studies). Tous les Colleges membres délivrent des diplômes estampillés University of London, toutefois University College London a la possibilité d’attribuer ses propres diplômes. En tant que membres de l’université, les Colleges contribuent aux coûts de fonctionnement proportionnellement à leur taille. Ils souscrivent également à des services centraux comme la bibliothèque centrale Senate House ou le service du logement de l’université. L’université compte actuellement 125 000 étudiants et plus de 34 000 inscrits au External Programme.

Commentant la nouvelle, Sir Graeme Davis, vice-chancelier de University of London, a souhaité préciser que son institution continuait à évoluer : ainsi, la Central School of Speech and Drama a décidé de la rejoindre. Quant à Sir Richard Sykes, le recteur d’Imperial College, il s’est félicité que son établissement ait fait un pas de plus vers l’indépendance, à temps pour son centenaire. Il semblerait qu’Imperial College économiserait environ 400 000 livres (environ 600 000 euros) de frais de souscription annuels.
Depuis quelques temps, les responsables des Colleges qui composent University of London en critiquent la bureaucratie centrale et demandent des réformes et la réduction de la souscription payée par leur établissement. Toutefois, aucun n’a pour l’instant suivi Imperial College.


Sources : Imperial College London, Press Release, 5/10/06 ; University of London


Auteur : Dr Anne Prost

publié le 24/01/2007

haut de la page