Jean-Yves Le Gall, nouveau président du conseil de l’Agence spatiale européenne

Thèmes : Spatial ; Politique

Le français Jean-Yves Le Gall (CNES) a été élu - à l’unanimité - président du conseil de l’Agence spatiale européenne (ESA). La décision a été annoncée dans un communiqué de presse le 16 mars 2017. M. Le Gall, président du Centre national d’études spatiales (CNES) depuis 2013, prendra ses fonctions à l’ESA le 1er juillet 2017. Les deux-vices présidentes seront la polonaise Otylia Trzaskalska-Stroinska et la britannique Alice Bunn.

JPEG

Credit : ESA/S.Bierwald - CC BY-SA IGO 3.0

Chacun des 22 Etats membres de l’ESA [1] bénéficie d’un représentant au sein du Conseil. Celui-ci est chargé de définir la stratégie de l’agence et d’élire un Directeur Général tous les quatre ans. Le Directeur Général est le représentant légal de l’Agence.

En octobre 2016, Jean-Yves La Gall et Thierry Mandon (Secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche) avaient exprimé leur satisfaction suite au lancement d’une stratégie spatiale européenne.

Rédactrice : Stéphanie Dos Santos, Attachée scientifique adjointe

[1Les pays membres de l’ESA sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Suède, République tchèque et Suisse.

publié le 04/04/2017

haut de la page