La France condamne la poursuite des frappes aériennes en Syrie

Syrie - Frappes aériennes sur un camp de déplacés - Déclaration du porte-parole adjoint du ministère de l’Europe et des affaires étrangères

(Paris, 16 août 2019)

La France appelle à la cessation immédiate des hostilités dans la province d’Idlib et rappelle la responsabilité particulière qui incombe aux alliés du régime syrien dans la mise en oeuvre d’un cessez-le-feu durable.

Elle condamne en particulier la poursuite des frappes aériennes indiscriminées du régime et de ses alliés à Idlib, notamment celle qui aurait causé ce vendredi 16 août la mort de nombreux civils, dont des enfants, dans un camp de déplacés dans le sud de cette province.

La poursuite des hostilités compromet la recherche d’un règlement politique crédible et négocié, conforme à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies./.

publié le 20/08/2019

haut de la page