La mobilité étudiante et de post-doctorants

Comme peuvent le démontrer les statistiques, la coopération entre la France et le Royaume-Uni est extrêmement intense : plus de 13 000 ressortissants français (dont 2 500 doctorants) étudient au Royaume-Uni et 1 500 sont en contrat post-doctoral.

S’il existe un fort déséquilibre lorsque l’on compare ces chiffres à ceux du nombre d’étudiants britanniques venant sur le sol français (plus de 2 400), la France reste une des destinations favorites en Europe pour les britanniques, et le français la langue la plus étudiée au Royaume-Uni (Table1). Là encore, on assiste cependant à une baisse constante de l’intérêt pour l’étude des langues, et les formations scientifiques ou de management en français sont moins recherchées que les formations en anglais. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le guide du financement de la mobilité.

La position de leader de la France pourrait encore être renforcée par la mise en place dans les universités françaises de cursus de formation en langue anglaise. Cela renforcerait l’attractivité déjà bien réelle des universités françaises. Citons à cet égard les Pays-Bas qui offrent près d’un millier de formations universitaires en langue anglaise dans des domaines très diversifiés.

Nombres de français étudiants au Royaume-Uni, toutes disciplines et niveaux confondus
Hors ErasmusErasmus
2006-07 13070 4673
2007-08 12685 4299 (+933 Erasmus Entreprise)

Ce programme de bourses franco-britannique, financé par le mécénat privé est l’unique programme existant de manière bilatérale entre les deux pays. Les sponsors étant sollicités de tous côtés, les levées de fonds sont devenues laborieuses. Une moyenne de 12 bourses est accordée annuellement, qui ont récemment été diversifiées : séjour d’un an pour Masters ; de quelques mois pour séjour en laboratoire ou bibliothèque/archives dans le cadre d’un doctorat ; séjour linguistique intensif, notamment pour les scientifiques.

Les associations étudiantes

Elles sont nombreuses, proactives et disposent de nombreuses informations. Notons, pour n’en citer que quelques unes, l’Alumni Entente Cordiale, l’Association de la Double Maîtrise (Master en droit Cambridge-Paris 2, auquel Cambridge a malheureusement mis fin en 2009, cependant l’Alumni poursuivra ses activités), plusieurs autres associations de doubles diplômes, le réseau Sciences Po-LSE, la FBSA (association franco-britannique des étudiants, qui rassemble des étudiants et Alumni de Cambridge, Oxford, LSE, Sciences Po, Ecole Polytechnique, etc.).

publié le 20/03/2015

haut de la page