> La recherche sur les cellules souches reste une priorité nationale - jan 2006

Un nouveau centre dédié à la recherche sur les cellules souches et à la médecine régénérative, co-financé par l’agence régionale de développement du Nord-est de l’Angleterre et les universités de Newcastle et Durham, va être situé dans les locaux du Newcastle’s International Centre for Life et devrait créer 25 emplois, principalement des postes de techniciens et de scientifiques. Pour la région, il s’agit non seulement d’être à la pointe de la recherche sur les cellules souches mais également de soutenir le développement de l’économie locale grâce à la création d’emplois qualifiés, l’amélioration du profil international de la région et au développement d’entreprises.

Par ailleurs, le professeur Ian Wilmut, « père » de la première brebis clonée Dolly, a indiqué son souhait de voir les essais cliniques de thérapies cellulaires menés sur des patients en phase terminale de leur maladie. Selon lui, bon nombre d’entre eux seraient enclins à participer à des essais cliniques parce que les bénéfices pourraient surpasser les risques encourus. Ces risques, non négligeables, peuvent par exemple se manifester après la transplantation cellulaire sous la forme d’une tumeur des cellules souches appelée harmatoma. Le professeur Wilmut ajoute cependant que des garanties devraient être établies en amont de la mise en place de telles pratiques afin d’éviter tout abus et s’assurer que le droit des patients est préservé.


Auteur : Dr Claire Mouchot

Sources : BBC News, 01/12/05, http://news.bbc.co.uk ; The Scotsman, 27/12/05, http://news.scotsman.com

publié le 06/03/2006

haut de la page