> Le DTI annonce des mesures pour la connexion de l’éolien offshore au réseau - avr 2006

Le secrétaire d’Etat à l’énergie, Malcom Wicks, suivant une consultation effectué avec l’Office of Gas and Electricity Market (Ofgem, le régulateur britannique pour l’industrie du gaz et de l’électricité), a décidé d’appliquer les principes de connexion des parcs éoliens onshore à ceux offshore, c’est-à-dire avec un système de contrôle des prix (pour plus d’informations : www.ofgem.gov.uk).

Cette extension du système de régulation de la transmission onshore possède un certain nombre d’avantages pour les développeurs de parcs éoliens offshore et pour l’efficacité de l’ensemble du système de transmission énergétique :
- il y aura la continuité avec le système de régulation onshore ;
- la responsabilité du développement du réseau offshore sera partagée entre l’opérateur du système et le propriétaire du réseau de transmission ;
- cela aidera le gouvernement à atteindre ses objectifs d’énergie renouvelable : 10 % de l’électricité produite d’origine renouvelable en 2010 ;
- l’approche de régulation du contrôle des prix va aussi avoir des bénéfices environnementaux : en assurant une approche coordonnée du développement du réseau, les installations de transmission ne seront pas dupliquées inutilement ;
- l’option la plus populaire de la consultation a été retenue.

Ces mesures sont non seulement importantes pour l’énergie éolienne offshore, qui se retrouve ici bien soutenue, mais aussi pour les autres technologies offshore, au stade de recherche et de développement, comme l’énergie des vagues et des courants marins, très en vogue au Royaume-Uni.

Auteur : Mathieu Daoudi


Sources : GNN, press release, 30/03/06, www.gnn.gov.uk ; DTI, “Regulation of offshore electricity transmission - Updated regulatory Impact assessment”

publié le 15/06/2006

haut de la page