Le Président Emmanuel Macron remet la Légion d’honneur à la ville de Londres

Le 18 juin 2020, le Président de la République Emmanuel Macron a remis à titre exceptionnel la croix de Chevalier de la Légion d’honneur à la ville de Londres, afin d’exprimer la gratitude de la France envers la ville qui s’est battue pour sa liberté et celle de la France et de l’Europe durant la Seconde Guerre mondiale

JPEG

A l’occasion du 80 e anniversaire de l’appel du 18 juin 1940, lancé sur les ondes de la BBC par le Général de Gaulle depuis la capitale britannique, le Président de la République française, Emmanuel Macron, a remis à titre exceptionnel la Légion d’honneur à la ville de Londres pour le rôle incontournable qu’elle a joué en tant que symbole de la liberté dans les heures les plus sombres qu’a connu l’Europe. La Légion d’honneur fut remise à son Altesse Royale le Prince Charles, au nom de la ville de Londres, et en présence du maire de Londres Sadiq Khan.

La cérémonie a débuté à Clarence House où le Président a été accueilli par ses Altesses Royales, le Prince Charles et son épouse la Duchesse de Cornouailles. Après une revue des Coldstream Guards, son Altesse Royale et le Président se sont entretenu en bilatéral.

Le moment fort de la journée s’est déroulé à Carlton Gardens près de la statue du Général de Gaulle avec le dépôt d’une gerbe devant la statue du Général et la remise de la Légion d’honneur à la ville de Londres. Lors de son discours, le Président de la République a rappelé le rôle déterminant du Royaume-Uni dans la création des Forces Françaises Libres par le Général de Gaulle, « parce qu’il y a 80 ans, jour pour jour, le 18 juin 1940, le Royaume-Uni a tendu à la France libre sa première arme : un micro de la BBC (…) Ce soir-là, de Gaulle devint la voix et le souffle de la France Libre », rappelle le Président dans son discours. Londres fut aussi le bastion et le cœur de la Résistance contre l’Allemagne nazie, « le berceau de la France libre ».

La ville de Londres est distinguée en reconnaissance du soutien qu’elle a apporté au gouvernement français en exil à cette époque. Londres a non seulement accueilli la France Libre, mais a également forcé l’admiration à travers l’Europe pour sa résilience et l’esprit de résistance des Londoniens au cours de la Bataille d’Angleterre et du Blitz.

« En reconnaissance infinie de la République Française à la ville de Londres » a indiqué la Président au moment de remettre la Légion d’honneur à la ville de Londres, en présence de ses Altesses Royales le Prince Charles et son épouse la Duchesse de Cornouailles, du maire de Londres, Sadiq Khan, et du Directeur-général de la BBC, Lord Tony Hall.

La visite du Président s’est poursuivie dans les bureaux de Charles de Gaulle, à Carlton Gardens, le siège des Forces Françaises Libres.
Le Président s’est ensuite rendu à 10 Downing Street, accueilli par le Premier ministre Boris Johnson. Lors de leur tête-à-tête, les chefs d’Etat ont évoqué les liens indéfectibles qui unissent la France et le Royaume-Uni.

Le Président et le Premier ministre ont assisté au survol de la Patrouille de France et des Red Arrrows de la Royal Air Force qui étaient au-dessus de Paris quelques heures plus tôt.

Le Président s’est ensuite rendu à la Résidence de France où il a échangé par téléphone avec Sa Majesté la Reine Elisabeth II.

IMG-20200618-WA0134

Le Président a remercié la Reine pour l'accueil que la famille royale a accordé à la France libre dès 1940 et, aujourd'hui encore, à l'occasion du 80ème anniversaire de l'Appel du 18
juin 1940.

publié le 19/06/2020

haut de la page