Prix français pour la liberté des femmes remis à Malala Yousafzaï [en]

Communiqué du ministère des Affaires étrangères

Paris, 8 janvier 2013

M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, s’entretiendra ce mardi 8 janvier à 19h30 avec M. Ziauddin Yousafzaï, le père de Malala Yousafzaï.

M. Yousafzaï est à Paris pour recevoir au nom de sa fille le Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes, qui lui sera remis demain, mercredi 9 janvier à la Maison de l’Amérique latine. Aujourd’hui résidente au Royaume-Uni, Malala Yousafzaï a été victime en octobre dernier d’une tentative d’assassinat pour son engagement déterminé en faveur du droit à l’éducation.

Cet entretien sera l’occasion d’exprimer l’engagement de la France en faveur des droits des femmes et sa solidarité avec Malala Yousafzaï dans son combat pour le droit à l’éducation des filles.

- En vidéo : Remise du prix Simone de Beauvoir

Le Prix « Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2013 est decerné à Malala Yousafzai

Pour sa 6e édition, le Prix « Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes » a choisi de récompenser la jeune militante pakistanaise pour les droits humains Malala Yousafzaï. Le Prix sera remis le 9 janvier 2013 lors de la cérémonie officielle qui se déroulera à la Maison de l’Amérique latine.

Malala Yousufzaï, âgée d’une quinzaine d’année, s’est fait connaître pour le blog qu’elle avait tenu en 2009 pour la BBC, à l’époque où les talibans contrôlaient la vallée de Swat. Elle y dénonçait leur action et défendait le droit à l’éducation des filles. Le gouvernement pakistanais lui avait remis en 2011 le prix national de la paix. Malala a continué de s’engager pour l’accès à l’éducation des filles et les droits des femmes après que l’opération de l’armée pakistanaise visant à chasser les talibans du Swat. Victime d’une tentative d’assassinat par les talibans le 9 octobre 2012, Malala Yousufzaï a été transférée en Angleterre afin de recevoir les soins nécessaires à son rétablissement.

Présidé par Josyane Savigneau, avec pour Présidentes d’honneur Julia Kristeva et Sylvie Le Bon de Beauvoir, le jury est composé de personnalités issues du monde des arts et des lettres. Le prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes, créé à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir, distingue des hommes, des femmes, des associations qui, à l’image de Simone de Beauvoir, se battent pour défendre les droits des femmes, partout où ils sont menacés. Soutenu par l’Institut français, l’Université Paris Diderot et le groupe international d’audit et de conseil Mazars, le prix est accompagné d’une dotation de 20.000 euros.

En remettant cette distinction, le jury du prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes veut contribuer à mobiliser la solidarité internationale, réaffirmer le droit des femmes dans le monde, garantir la protection de celles qui luttent aujourd’hui au risque de leur vie, et défendre, à leurs côtés, les idéaux d’égalité et de paix.

- Pour plus d’information : Communiqué de presse

publié le 09/01/2013

haut de la page