Le Royaume-Uni prend la présidence du conseil de l’ESO

Le professeur Richard Wade, directeur des programmes et directeur général adjoint du conseil de recherche Particle Physics and Astronomy Research Council (PPARC), a été nommé président du conseil de l’Observatoire Européen Austral (l’ESO pour European Southern Observatory) pour une durée de trois ans. L’ESO, que le Royaume-Uni a rejoint en 2002, est une organisation européenne intergouvernementale dédiée à la recherche astronomique. Elle compte 11 pays membres et son siège est installé à Garching, non loin de Munich (Allemagne). Mme Catherine Cesarsky en assure la direction générale.

La mission de l’organisation consiste à fournir à la communauté des astronomes des installations d’observation compétitives au niveau international. Dans ce cadre, L’ESO opère deux observatoires au Chili :

  • l’observatoire de Cerro Paranal où se trouve le Very Large Telescope (VLT) utilisé pour les observations dans les domaines visible et infrarouge ;
  • l’observatoire de La Silla où fonctionnent des télescopes de taille moyenne. Le conseil de l’ESO, dont le professeur Wade va prendre la présidence, administre et dirige la gestion de ces installations.
JPEG - 6.3 ko
Le VLT à Paranal - crédit : ESO

L’ESO développe actuellement deux projets majeurs. D’une part, l’organisation s’est engagée dans la collaboration internationale Atacama Large Millimeter Array (ALMA) qui réunit l’Europe, le Japon et l’Amérique du Nord. L’objet de cette collaboration est de construire un réseau de douze télescopes dédiés à l’observation dans le domaine des longueurs d’ondes millimétriques. D’autre part, l’ESO mène des études pour la construction d’un télescope extrêmement grand (Extremely Large Telescope, ELT) dont la surface de miroirs devrait dépasser trente mètres.

Nul doute que le professeur Wade maîtrise parfaitement ces projets puisque, avant de rejoindre le PPARC en 2001, il gérait la partie britannique du projet ALMA. En outre, Richard Wade a présidé le conseil d’administration du projet VISTA (pour Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy) ; il a assuré, du 1er avril au 31 juillet 2005, l’interim de la direction générale du PPARC, en attendant la prise de fonctions de Keith Mason.


Sources : PPARC, 3/02/06 ; ESO


Auteur : Dr Anne Prost

publié le 09/07/2008

haut de la page