Le Scottish European Green Energy Centre : nouveau centre écossais à vocation européenne

Un nouveau centre destiné à favoriser le financement de projets technologiques écossais dans le secteur des énergies renouvelables, et à développer des relations plus étroites avec les institutions et les entreprises européennes, a officiellement été inauguré le 17 août à Aberdeen, par le Premier ministre écossais Alex Salmond. Lors de sa visite au Scottish European Green Energy Centre (SEGEC), basé sur le campus King’s College de l’Université d’Aberdeen, le ministre a annoncé l’octroi d’une subvention européenne de développement régional d’un montant d’1,6 million de livres. Le SEGEC sera également financé à hauteur d’un million de livres sur trois ans par le gouvernement écossais.
Le SEGEC sera parrainé par le gouvernement écossais et des entreprises telles que Scottish Enterprise, Highlands and Islands Enterprise, Scottish Power et Scottish and Southern Energy. L’Université d’Aberdeen est également membre fondateur du centre.
Le SEGEC jouera un rôle de catalyseur en accélérant la RD&D (Research Development and Demonstration, Recherche développement et démonstration) et le déploiement de nouvelles technologies énergétiques, à travers ses travaux, en Écosse et avec des partenaires dans toute l’Europe.
Les objectifs du SEGEC reflètent les priorités du gouvernement écossais en matière de développement économique durable et de lutte contre le changement climatique. Les priorités du centre englobent des secteurs tels que : l’énergie marine, l’énergie éolienne offshore, le transport d’énergie électrique, les réseaux de distribution intelligents, la capture et le stockage du CO2 et la production de chaleur renouvelable.
Le centre fournira une équipe de spécialistes ainsi qu’un point de contact pour les organisations écossaises cherchant à influencer la politique européenne afin d’accéder à des financements européens. Cela permettra à ces organisations, d’une part, d’entreprendre des travaux de recherche en collaborations avec d’autres institutions ou entreprises britanniques ou européennes, et d’autre part, de mettre en place des projets de démonstration de technologies bas carbone.
Bien que basé à Aberdeen, le SEGEC offrira ses services à toutes les entreprises et institutions situées en Écosse.
Selon Duncan Botting, président du SEGEC, pas moins de trois grands projets financés par le Fonds Européen de Reconstruction ont été livrés à la Commission européenne à la mi-juillet.
Les partenaires du SEGEC saluent d’ailleurs le haut niveau de qualité et d’excellence du service offert par le centre.
Le centre aura également pour objectif de soutenir l’Energy Technology Partnership, alliance d’universités écossaises engagées dans des partenariats de RD&D britanniques et internationaux sur l’énergie.■


Sources :
- New Energy Focus, 17/08/09, http://redirectix.bulletins-electroniques.com/3Phdd
- University of Aberdeen , 18/08/09, http://www.abdn.ac.uk/news/details-4087.php


Auteur : Mickaël Haustant

publié le 26/10/2010

haut de la page