Nombre record pour la formation d’enseignants en sciences physiques

La Training and Development Agency for Schools (TDA, Agence pour la formation et le développement dans les écoles) a publié en décembre 2011 des statistiques concernant le nombre de personnes actuellement en formation pour devenir enseignants en sciences physiques dans le se∆condaire : 864 personnes sont en formation cette année, ce qui représente une augmentation de 30% depuis 2010 et un nouveau record depuis 1979.

Dans son rapport intitulé "The scientific century : securing our future prosperity", publié le 9 mars 2010, la Royal Society exposait la place unique acquise par le Royaume-Uni, à l’échelle mondiale et au cours du siècle dernier, en matière de recherche scientifique, et les mesures à prendre pour sécuriser cette position enviable. L’une des six recommandations adressées au gouvernement consistait à revitaliser l’éducation scientifique et mathématique via le recrutement d’enseignants dans les domaines scientifiques (en soutenant par exemple des programmes de formation permettant à des professionnels de se réorienter vers l’enseignement tels Transition to Teaching et Teach First), la définition d’une politique permettant d’augmenter le nombre d’enseignants dans le primaire ayant des compétences scientifiques, et l’établissement de nouveaux groupes d’experts destinés à conseiller les décideurs sur le développement des programmes scolaires et des diplômes.

A l’heure ou les disciplines STEM (Sciences, Technology, Engineering and Mathematics) sont délaissées par les étudiants, les statistiques de la TDA constituent une bonne nouvelle et on ne peut qu’espérer, tel que le mentionne Peter Main, directeur des sciences et de l’éducation à l’Institute of Physics, "que ce nombre impressionnant ne représente que le début d’une vague de changement plus que nécessaire dans le recrutement d’enseignants en sciences physiques".

Si 2011 semble avoir été l’année de la physique, 2010 fut celle des mathématiques, avec 2 769 personnes en formation, contre 2 687 en 2011. Pour stimuler le recrutement de spécia∆listes en mathématiques, physiques et chimie, un prestigieux programme de bourses d’études, IOP Teacher Training Scho∆larships, a été lancé par l’IOP pour encourager 100 individus à se tourner vers une carrière dans l’enseignement secondaire, et un cours spécialisé "Physique et mathématiques" va être mis en place par l’institut. Un bémol cependant, afin d’attirer uniquement les meilleurs étudiants vers l’enseignement, une mention "bien" est nécessaire (2:1 degree) pour être éligible à ce programme. Au-delà de l’allocation de 20.000 £ (non imposable), les récipiendaires deviendront membres de l’IOP, recevront le soutien de mentors de l’IOP, bénéficieront d’un réseau de collègues, auront l’opportunité de devenir ambassadeurs de l’IOP en tant qu’enseignants en sciences physiques et pourront faire entendre leur voix dans le cadre de la politique d’enseignement des sciences physiques.

Selon Nick Gibb, secrétaire d’état à l’éducation, "ces mesures vont permettre de bâtir un nouveau noyau d’enseignants, ayant une connaissance approfondie de leur sujet, ainsi que les compétences pratiques nécessaires à tout professeur, telle l’aptitude à gérer les comportements". Le professeur, Peter Main, quant à lui pense que "l’introduction à partir de septembre prochain d’un PGCE (Postgraduate Certificate in Education, programme d’un an en Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord permettant à des étudiants de niveau licence [undergraduate] de se former au métier d’enseignant) combinant sciences physiques et mathématiques, permettra d’attirer des individus qui auraient pu, auparavant, être dissuadés par la perspective de devoir enseigner les sciences physiques en conjonction avec une matière telle la biologie ou la chimie. [...] Nous pouvons à présent commencer à envisager un futur plus lumineux, dans lequel aucun étudiant ne sera privé d’une bonne éducation en sciences physiques - une chose à laquelle chaque étudiant devrait avoir droit".


Sources :
- obs and careers website, Record number of physics teachers train for the classroom, 20 December 2011, http://redirectix.bulletins-electroniques.com/FIR4q


Auteur : Dr Maggy Heintz

publié le 19/03/2012

haut de la page