Notre seul objectif au Mali est de combattre le terrorisme - Ministre

Mali - Réponses de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, à trois questions au Gouvernement, à l’Assemblée nationale

(Paris, 1er février 2022)

Monsieur le Député,

Merci de l’hommage que vous rendez à notre ambassadeur Joël Meyer. J’ai constaté avec beaucoup de satisfaction qu’il a été largement partagé et qu’il a été soutenu par quasiment tous les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne. Merci aussi de rappeler la situation de notre communauté au Mali. Nous sommes évidemment en grande vigilance sur ce sujet.

Mais au-delà de cela, Monsieur le Député, je voudrais vous dire que dans les circonstances actuelles, c’est le Mali qui s’isole. Parce que le sujet que nous avons devant nous, ce n’est pas un sujet franco-malien, c’est un sujet entre la communauté internationale et le Mali. C’est un sujet entre les Africains et le Mali. C’est un sujet entre les Européens, les Africains, et le Mali. C’est un sujet pour notre propre sécurité collective. Parce qu’il y a une chose dont vous devez être sûr, je l’ai dit tout à l’heure, nous n’allons pas interrompre notre combat contre le terrorisme.

Mais on constate au Mali que d’une part il y a une rupture politique : qu’est-ce que c’est que cette junte, qui veut rester au pouvoir encore cinq ans après avoir passé deux ans après deux coups d’État successifs, et qui vient donner des leçons de Constitution ? Nous sommes donc là devant cette rupture politique qui pose des questions. Et par ailleurs, nous sommes devant une rupture militaire, puisqu’on constate depuis quelque temps des entraves au bon fonctionnement des militaires, qu’ils soient des militaires français, ou que ce soit des militaires qui nous accompagnent, en particulier les Européens qui - je pense aux Danois - ont dû quitter le territoire.

Donc, face à cette situation-là, nous constatons que la situation ne peut pas rester en l’état, et nous avons ouvert des consultations, et avec nos amis africains et avec nos amis européens pour voir quelles décisions nous allons devoir prendre pour continuer à combattre le terrorisme, parce que c’est notre seul objectif.

publié le 02/02/2022

haut de la page