Réforme électorale de 2019

La loi électorale change en 2019 : un répertoire électoral unique géré par l’INSEE sera mis en place pour assurer une plus grande souplesse dans l’actualisation des listes électorales.

Les électeurs pourront, en effet, s’inscrire sur une liste électorale jusqu’à six semaines avant la date d’un scrutin et toute nouvelle inscription entrainera automatiquement la radiation de la liste précédente.

Électeurs inscrits sur la liste électorale du consulat (Londres ou Édimbourg) ET sur une liste électorale en France

A compter de 2019, les Français résidant à l’étranger ne pourront plus être inscrits à la fois sur une liste électorale consulaire et sur une liste électorale municipale. Ils ne pourront plus voter qu’à un seul endroit pour tous les scrutins qu’ils soient nationaux ou locaux.

Si vous êtes actuellement inscrits sur deux listes vous devez donc impérativement choisir sur quelle liste vous souhaitez être maintenu(e) en 2019 :

  • Si vous voulez être maintenu (e) sur la liste électorale du consulat : vous n’avez aucune démarche à faire.

Attention : en l’absence de choix, vous serez automatiquement radié(e) de la liste électorale de votre commune en France et maintenu(e) sur la liste électorale consulaire au 1er janvier 2019. Vous ne pourrez plus voter en France, vous voterez uniquement à l’étranger.

Rappel des différents scrutins organisés en France et à l’étranger
Liste électorale consulaire Liste électorale communale
Scrutins nationaux Élection présidentielle
Élections législatives
Référendum
Élections européennes
Élection présidentielle
Élections législatives
Référendum
Élections européennes
Scrutins locaux Élection des conseillers consulaires Élections régionales
Élections départementales
Élections municipales

Électeurs inscrits sur la liste électorale du consulat et rentrant prochainement en France

Si vous rentrez définitivement en France en 2018, pensez à effectuer les démarches suivantes :

Attention : votre inscription sur la liste électorale d’une commune en France ne sera pas prise en compte en 2019, si vous n’avez pas demandé également votre radiation de la liste électorale consulaire.

En effet, au moment de la bascule sur le répertoire électoral unique (premier trimestre 2019), c’est l’inscription sur la liste électorale consulaire qui prévaudra même si l’inscription sur une liste communale est plus récente.

Pour aller plus loin

publié le 18/06/2018

haut de la page