Revolution, Abolition and Blackness in the French Empire - The Art of 1800 [en]


Jeudi 7 novembre, 18h45
Lieu : Institut français d’Ecosse, West Parliament Square, Edinburgh EH1 1RF
Entrée gratuite : s’inscrire
0131 285 60 30 ou email
Cette conférence (en anglais) fait partie du cycle d’évènements The Borders of Identity.
#bordersofidentity

Anne Lafont explore « la question de l’art et de la race dans ses dimensions les plus percutantes et les moins connues  ».

Lors de cette conférence, elle abordera les problématiques liées à la représentation et aux portraits de personnes noires au cours de la Révolution française et de la Révolution haïtienne (1789-1802). A partir de deux tableaux – Le Portrait de Jean-Baptiste Belley par Girodet (1797) et le Portrait d’une femme noire par Marie-Guilhemine Benoist (1800) – et d’œuvres moins connues, représentant de grandes figures – comme Toussaint Louverture – ou des anonymes, Anne Lafont illustrera les liens entre représentation artistique et identité dans les bouleversements et la dislocation de l’Empire français, entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle.

Potraits - JPEG

Intervenant(s) :

Anne Lafont est historienne de l’art, directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Ses travaux de recherche portent principalement sur l’art des dix-huitième et dix-neuvième siècles avec un intérêt particulier pour l’œuvre de la Révolution française et l’imagination picturale des nouveaux citoyens, les Noirs, à l’échelle des révolutions atlantiques. Elle est l’auteure de L’art et la race. L’Africain (tout) contre l’œil des Lumières (Presses du Réel, 2019) et a coédité Plumes et pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe 1750-1850, 2 vols (Paris : Presses du Réel, 2012). Elle collabore également à l’exposition « Le modèle noir de Géricault à Matisse » qui s’est tenue au printemps 2019 au musée d’Orsay.

publié le 08/10/2019

haut de la page