Un centre Catapult pour la thérapie cellulaire

Dans le secteur de la santé, les experts prévoient que l’importance de la thérapie cellulaire augmentera significativement au cours des prochaines décennies. Les thérapies cellulaires couvrent un large éventail d’applications, les cellules pouvant i) être utilisées telles quelles pour la régénération de tissus endommagés (par exemple en cas de brûlure) ; ii) offrir des dispositifs d’administration des médicaments ; ou iii) moduler le système immunitaire pour le traitement de maladies. Au sein de l’ensemble des technologies en développement, la recherche sur les cellules souches est dominée par les PME qui font face aux défis des technologies émergentes, entre autres les incertitudes stratégiques et réglementaires, mais aussi éthiques et commerciales.

On estime que l’industrie mondiale de la thérapie cellulaire atteindra environ 3,1 Md£ d’ici 2014, un chiffre d’affaires qui devrait continuer à croître après cette date. Le Royaume-Uni estime être spécialement bien positionné pour obtenir une part importante de ce marché en croissance, en raison notamment de :
- l’excellence de sa recherche dans les domaines tels que les cellules souches et la médecine régénérative ;
- son environnement réglementaire ;
- l’existence du National Health Service (NHS, service de britannique) qui représente un client majeur ;
- l’accès aux marchés mûrs et aux entreprises pharmaceutiques présentes sur le territoire britannique, et aux entreprises de biotechnologies et aux secteurs industriels de transfusion sanguine et d’appareils médicaux

Le Catapult Centre sera une entité unique, autonome et indépendante des établissements d’enseignement supérieur, et qui, bien que situé à Londres, jouera un rôle national pour assurer l’accélération des applications des progrès scientifiques et l’entrée sur le marché des nouvelles technologies et/ou thérapies. La création de ce Catapult Centre s’inscrit dans la ligne des priorités des gouvernements britanniques successifs, un investissement de 200 M£ ayant été annoncé dès 2003 par Tony Blair. Il permettra d’accroître les coopérations entre universités, entreprises et hôpitaux.

— 

Les Catapult Centres représentent une passerelle entre le milieu académique et l’industrie et complètent les programmes nationaux d’investissement dans le domaine de l’innovation. L’investissement financier substantiel que recevra chaque TIC vise à permettre de l’établir en tant que centre de renommée mondiale ayant un impact global à l’étape pré-commerciale du développement de produits.
Chaque TIC permettra l’accès, pour les entreprises, aux meilleurs experts techniques, infrastructures, compétences et équipements qui seraient, en d’autres circonstances, non accessibles aux entreprises individuelles.

— 

Il ouvrira ses portes vers la fin 2012 au sein de l’hôpital Guy’s situé au centre de Londres, choisi en particulier pour sa facilité d’accès et l’excellence de ses infrastructures et de la recherche qui y est menée, ainsi que l’accès à la City de Londres située en face sur la rive nord de la Tamise.

Sources :

Technology Strategy Board, 19/07/2012, https://catapult.innovateuk.org/cell-therapy

Rédacteurs :

Claire Mouchot

publié le 06/12/2012

haut de la page