Visite du Pr Anne L’Huillier et du Dr Richard Taïeb

JPEG

Crédits photo : ESRI
______

Le 18 avril 2018, Anne L’Huillier, professeur à l’Université de Lund en Suède, lauréate du prix L’Oréal-UNESCO, et le docteur Richard Taïeb, Laboratoire de Chimie Physique-Matiere et Rayonnement à Sorbonne Université, ont interagi avec des lycéens de première et terminale scientifique du lycée Charles de Gaulle de Londres.

Cette visite a pris place lors d’un évènement annuel organisé par le corps enseignant du lycée et soutenu conjointement par Imperial College London, King’s College et le département pour l’Enseignement Supérieur, la Recherche et l’Innovation de l’Ambassade de France à Londres. Cet évènement permet aux lycéens d’approfondir des notions de science, d’appréhender des études et carrières scientifiques avec des points de vue différents et de se confronter à des experts dans leur domaine.

Cette journée s’est déroulée en deux temps :
1) présentation d’expériences par les lycéens aux deux chercheurs ;
2) table-ronde avec les deux chercheurs permettant un échange sur divers sujets de leur vie professionnelle.

Les expériences présentées par les lycéens et en relation avec la thématique d’étude du professeur Anne L’Huillier étaient les suivantes :

  • interférences à division d’amplitude : l’interféromètre de Michelson ;
  • interférences à division du front d’onde : les fentes d’Young en lumières colorées (rouge et verte) et en lumière blanche ;
  • polarisation : vérification de la loi de Malus ;
  • thermomètre à DEL ;
  • spectromètre à réseau : détermination du pas d’un réseau, puis de la longueur d’onde du sodium à l’aide d’une courbe d’étalonnage réalisée à partir du spectre d’une lampe à mercure ;
  • détermination du rapport e/m de l’électron à l’aide d’un canon à électrons ;
  • mise en évidence du mouvement Brownien ;
  • expérience de Franklin (détermination de l’ordre de grandeur de la taille d’une molécule d’acide oléïque) ;
  • mise en évidence du mécanisme de la catalyse de la réaction entre l’eau oxygénée et l’ion tartrate par l’ion Cobalt(II).

Rédacteur : Dr Ludovic DROUIN, attaché scientifique

publié le 23/04/2018

haut de la page