Prix Nobel de Physique 2018

Le 02 octobre 2018, l’Académie royale des sciences de Suède a décerné le prix Nobel de physique au français Gérard Mourou et à la canadienne Donna Strickland pour « leur méthode pour générer des impulsions optiques ultra courtes de haute intensité ». L’autre partie du prix a été décerné à l’américain Arthur Ashkin pour la découverte « de pinces optiques et leur application aux systèmes vivants ».

JPEG

M. Gérard Mourou, prix Nobel de physique
© Mme Catherine Sarrazin


« Je suis très contente de voir le prix Nobel de physique 2018 décerné pour l’invention des pinces optiques et pour l’invention de la méthode d’amplification par dérive de fréquence qui a permis la production d’impulsions laser intenses et ultra courtes ; c’est une véritable reconnaissance d’un pan entier de la physique. Ces inventions ont déjà permis d’établir un socle fondamental pour les applications futures pour le bénéfice de notre société. Ces principes sont déjà mis en œuvre en chirurgie de l’œil, optique et détecteurs ultra rapides ainsi que le micro-usinage. »
Dr Amelle ZAIR, Lecturer in Advanced Photonics, Leader of ultrafast optics and attosecond physics laboratories, King’s College London

publié le 03/10/2018

haut de la page